Une nouvelle boite-à-out’ au musée du Quai Branly

Réaménagement scénographique de la mezzanine centrale du musée du Quai Branly

Chef de projet Concours + AVP, Smoothcore Architectes, Eté 2011, Paris

Je me souviens d’un mercredi matin, début juillet 2011, posée sur mon bureau cette petite note griffonnée de la main de Grégoire Diehl, mon maître de stage :

– Guillaume, nous avons été retenus pour un concours de scéno au Quai Branly, c’est génial ! C’est toi le chef de projet !

Je n’avais alors jamais fait de scéno, de près comme de loin, plus tenté que j’étais (ou croyais être) par la grande échelle architecturale et urbaine. How wrong was I : Un lieu, les contraintes qui vont avec, un programme, un budget, une matérialité, des idées et cette magnifique phrase de Bernard Tschumi, où l’architecture, plus qu’une simple pensée de la forme, reste d’abord une forme de pensée [1].

SMOOTH_gribouillis

Ce projet consista donc à réaménager l’espace  de la mezzanine centrale du musée du Quai Branly (Ateliers Jean Nouvel), en réfléchissant à de nouveaux dispositifs muséographique modulables et polymorphes, bien au-delà de l’enfilade de simples vitrines, telle qu’elle existait jusqu’alors.

SMOOTH_3d

Ce cabinet de curiosités pour le moins étrange s’apparente à une espèce de « couteau suisse muséal » truffé de vitrines rétractables, de tiroirs cachés, capable de s’adapter à divers types de media (panneaux imprimés, petit artefact, grand objet, projection audio/vidéo…) comme d’expositions (de l’unique oeuvre présentée jusqu’à la collection complète).

SMOOTH_maquette02

SMOOTH_maquette05

SMOOTH_maquette03

SMOOTH_maquette04

SMOOTH_maquette01

_

Le mieux dans tout ça, c’est sans doute la grande fidélité du projet réalisé au regard de ce que nous avions pu imaginer et dessiner. Jusque dans l’usage des poils qui coiffent une des deux boites (Quai Branly > Arts Premiers > savane > poils, évidemment). Un bon conseil en passant, si vous voulez que les entreprises que vous démarchez se souviennent de vous, dites-leur bien que vous voulez de la fourrure dans votre projet, ceci à tendance à efficacement marquer les esprits. 

SMOOTH_photo01 SMOOTH_photo02 SMOOTH_poils

_

CHECK THIS OUT :
http://www.smoothcore.fr/news/2012/06/14/museographie-au-coeur-du-quai-branly/

_

[1] IL ME SEMBLE BIEN que cette phrase est de Bernard Tschumi, puisqu’elle a été prononcée lors d’une de ses conférence à l’ENSA Paris-Malaquais, à laquelle j’assistais. Était-ce une de ses maximes ou citait-il quelqu’un d’autre ? Mes satanées notes ne le précisent pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s